SCRIPT FOR AN ENDLESS STAY

 


Cette nuit là, pendant mon sommeil, il s'est passé quelque chose que je ne comprends pas. Je ne suis même pas sûr d'avoir vraiment vécu cet événement. Pourtant, des idées confuses, des bribes de pensées diffuses, heurtent ma mémoire, sorte de brume flottant au ras du sol, baignant mes pieds. Je sens une présence, comme une force qui me porte et me guide, réminescence d'un rêve passé. Je ne sais pas si je dois la traquer ou la laisser grandir et s'affirmer peu à peu en moi… la réponse s'impose, elle est la voie que je suis depuis mes souvenirs de conscience, et qui semble me conduire vers une destinée, sa fin. Qui peu prétendre avoir écrit ce scénario ?

Ces lignes sont les premières réellement écrites dans ce journal. Il est sept heures. Ce journal, le stylo qui me sert à coucher ces lignes, sont issus d'un ailleurs que je ne connais pas, dans lequel je puise ce dont j'ai besoin. La stratosphère de l'au-delà peut-être, ou une autre dimension parfaitement juxtaposée à la nôtre, l'antre des rêves et des idées, berceau de la pensée, mère de l'humanité, mais pas seulement cela.

Là-bas existent des êtres au travers desquels je réagis et puise l'énergie qui me permet peut-être de vivre… Je ne sais pas, je ne comprends pas… je vais prendre une douche, mes idées s'éclairciront-elles ? D'ici là, dans le soucis de ne pas laisser de trace, tout ceci repart ailleurs.

 

Nous sommes mardi 13 avril, au matin. Certaines choses me reviennent peu à peu, une certitude qui m'obsède, celle de ma mort, le rêve le plus cher d'une personne dans cette enceinte, la volonté de mon ennemi, celui que je n'ai jamais connu mais que je ressens si proche. Des pas résonnent dans le couloir, pourtant je n'entends rien. Quelqu'un vient. Je n'ai aucune raison de l'affirmer, pourtant c'est la vérité. Il m'apparait clair qu'il s'agit de William, De même que je n'ai pas besoin de lire sur la pendule pour savoir qu'il est huit heures. Tout cela est tellement facile.

 

 



12/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres