Bangkok Dangerous


Au départ, il s'agit d'un film sur les répercutions psychologiques d'un choc sur un esprit faussement robuste, et l'incapacité pour un homme voué à la solitude d'être heureux. Les temps sont durs...




Bangkok Dangerous est un remake Hollywoodien réalisés par les frères Pang eux-même. Encore un peu de patience et nous saurons s'ils ont leur place au pays de l'oncle Sam et oublieront l'esbroufe tapageuse dont ils se sont fait une spécialité (lumières élaborées, éclairage néon, multiplication des ralentis et des accélérés et autres flash-backs).
Et accessoirement s'ils assumeront plus franchement ce côté mélodramatique qui, noyé sous l'hémoglobine, les rend si fleurs bleues.


Paumé entre les roses et les geysers, Nicolas Cage incarne le tueur professionnel américain qui découvre l'amour lors d'une mission à Bangkok avec une ravissante autochtone. (ses fans noteront qu'il a encore changé de coupe de cheveux). Entre les 2 protagonistes, pas de changement psychologique majeur annoncé : il se réfugie toujours dans le même mal-être autiste, ne s'exprimant que par la violence, ne parvenant pas à changer de vie suite à l'assassinat de son meilleur ami et fréquente les mêmes boîtes techno douteuses entre musique Bontempi, tambour thaï et battements de coeur...



site & b.a.


Bangkok Dangerous, des frères Pang, avec Nicolas Cage, James With, Charlie Yeung, Philip Waley, Shahkrit Yamnarm, Shaun Delaney, Panward Hemmanee, Dom Hetrakul


Joe, un tueur professionnel sans scrupule, atterrit à Bangkok afin d'exécuter quatre contrats pour le compte d'un chef mafieux nommé Surat. Il engage Kong, un pickpocket de rues comme intermédiaire, de façon à ne laisser aucune trace derrière lui. Mais alors qu'il a toujours évolué en solitaire, Joe prend le gamin sous son aile et s'engage dans une relation sentimentale avec une vendeuse locale sourde et muette.
 
Petit à petit, Joe est gagné par la beauté capiteuse de Bangkok, au point de remettre en question son mode de vie, son isolement et la prudence qui lui a jusque là permis de rester en vie.



Sortie le 27/08/08



Source © L.T.



19/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres